L’idée géniale des Masaï

Comment Off 73 Views

Bonjour! La mobilisation en réponse à l’appel à l’aide des Masaï est incroyable. Voici de nouveau ce message au cas où vous l’auriez manqué!

Chères amies, chers amis,

Les légendaires Masaï du Kenya et de Tanzanie luttent depuis des décennies pour survivre et défendre leur environnement.

Ils sont en train de perdre la bataille, assiégés par des braconniers mafieux, des milliardaires qui veulent acheter leurs terres traditionnelles pour y construire des lodges de safaris, et des membres du gouvernement peu scrupuleux.

Mais au Kenya, une communauté Masaï a eu une idée géniale: réunir leurs terres pour créer une réserve d’un genre nouveau, qu’ils géreraient directement. Non seulement cela préserverait leurs foyers et les coutumes de leurs ancêtres, mais cela formerait par ailleurs un nouveau couloir écologique où les éléphants, les lions et les gnous vivraient en liberté.

Cette initiative pourrait constituer un formidable précédent en termes de protection de la nature et d’activisme. En temps normal, nous devons mener campagne pendant des années avant d’obtenir d’un gouvernement la création d’un parc protégeant un écosystème précieux — et bien souvent, les responsables peinent à le faire respecter. Cette fois-ci, les Masaï pourraient établir leur propre réserve, et y travailler eux-mêmes!

Mais devant la cohorte de promoteurs étrangers prêts à tout pour investir leurs terres, ils ont besoin de fonds au plus vite pour créer la réserve, démanteler les barrières puis former et sensibiliser les jeunes pour les employer comme gardes.

Et c’est vers nous que les Masaï se sont tournés.

Participez dès maintenant — répondons à leur appel au secours urgent, et menons campagne pour aider les Masaï, et toutes les communautés indigènes tout autour du monde:

Les Masaï luttent depuis des décennies pour conserver leurs territoires ancestraux, alors que le gouvernement et d’avides compagnies de tourisme de masse ne pensent qu’à les expulser, acheter, vendre et exploiter les terres qui les ont nourris pendant des générations. Le tourisme apporte des milliards à l’économie kenyane, mais les Masaï (les vrais propriétaires des terres!) n’en voient pas la couleur.

Nous tenons notre chance de retourner la situation. Selon les experts, protéger ces terres implique d’en redonner la pleine responsabilité aux communautés indigènes, et de leur permettre de profiter directement des initiatives de protection de la nature et de tourisme responsable.

Ce corridor est crucial pour la survie des animaux parmi les plus emblématiques de notre planète qui, chaque année, migrent du parc du Serengeti jusqu’à celui du Masai Mara. Les Masaï ont promis 1620 hectares pour la création de la réserve. Si nous faisons tous un don maintenant, nous pouvons couvrir les besoins de ce fantastique projet la première année, puis aider à convaincre les organisations internationales de le financer à hauteur de notre contribution, et mener des campagnes pour défendre les initiatives de protection de la nature des communautés autochtones partout dans le monde.

Nelson Ole Reiyia, le chef de la communauté qui dirige le projet, a déclaré: “Avec le soutien d’Avaaz, le rêve de mon peuple de s’unir pour sauver nos terres peut enfin se concrétiser! C’est incroyable de songer que notre communauté est soutenue par des gens du monde entier pour faire de notre rêve une réalité.” Participez maintenant:

L’engagement de notre mouvement aux côtés des Masaï remonte loin, et nous pouvons en être fiers. Lorsque le gouvernement tanzanien a essayé de les déloger afin que des chasseurs puissent abattre du gros gibier depuis des hélicoptères, nous nous sommes rassemblés pour empêcher cette folie. Les signatures et les actions de plus de 2 millions d’entre nous ont forcé le Président tanzanien à promettre de mettre un terme aux expulsions. Aujourd’hui, nous pouvons aider un autre groupe Masaï à faire de leur enthousiasmant projet une réalité.

Avec espoir et détermination,

Alice, Allison, Joseph, Antonia, Spyro, Dalia, Ricken, Emily, Nic, Rosa et toute et l’équipe d’Avaaz

PS: Le corridor écologique était par le passé un endroit où les éléphants élevaient leurs petits, et aujourd’hui, nous pourrions contribuer à redonner à ce lieu sa fonction initiale! Après seulement trois mois de travail par la communauté Masaï, des lions, zèbres, girafes et éléphants sont de retour en nombre, et des naissances ont même eu lieu!

POUR PLUS D’INFORMATION:

Le président tanzanien promet de ne jamais expulser les Masaï (La Presse)
http://www.lapresse.ca/international/afrique/201411/24/01-4821933-le-president-tanzanien-promet-de-ne-jamais-expulser-les-masai.php

Edward Loure, le Masaï qui défend par la loi ses terres ancestrales de Tanzanie (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/04/19/edward-loure-le-masai-qui-defend-par-la-loi-ses-terres-ancestrales-de-tanzanie_4905023_3212.html

C’est maintenant qu’il faut agir au niveau international pour la faune sauvage avant qu’il ne soit trop tard (The Independent, en anglais)
http://www.independent.co.uk/voices/campaigns/GiantsClub/we-have-the-international-momentum-now-it-is-time-to-act-on-wildlife-crime-before-it-is-too-late-a7002141.html

La culture des Masaï en péril (Courrier International)
http://www.courrierinternational.com/article/2010/02/11/vous-ne-partirez-plus-en-safari

Mobilisez-vous pour les Masaï (Avaaz)
https://secure.avaaz.org/fr/avec_les_masai_b_fr/

 

Print Friendly

About the author

Editor of Don411.com Media website.
Free Newsletter Updated Daily